Sandy Beach

Sandy Beach
Coucher de soleil sur Sandy Beach, Nouveau-Brunswick -Août 2014

mardi 14 septembre 2010

DER FRÖHLICHE WANDERER

Allo toi! (Comme dirait Oncle Georges). Je crois bien qu'oncle Georges ce soir ressent bien ses 58 ans et encore! Ostie que je suis fatigue (bon on oublie l'accent sur le "e" -les Autrichiens ne le reconnaissent pas).
J'en ai tellement a raconter, je sais plus ou commencer. Lorsque je reviendrai a Rouyn, t'en auras pour ton argent! Pas moyen de mettre des photos. J'en suis a ma quatrieme SD.
Rigolons un peu, ca detend.
Nous avons campe 3 jours a Brigerbad (Suisse) sous un beau soleil. La derniere journee on l'a passe a Zermatt, au pied du Matterhörn (mont Cervin) et on a meme fait la Matterhörn trail: tres bon pour le cardio. Et on s'est procure une patch pour notre tente qui prenait l'eau: une crisse de chance!
Avant d'aller se coucher on va toujours faire un tour au petit coin et la je dis a Nicole,
-Eille je crois que je connais une toune suisse. Nicole me dit quoi. Je lui dis, Der Fröhliche Wanderer. Elle me dit encore quoi. Ben oui "Le Joyeux Promeneur", tu sais Valderi Valdera. On s'est mis a deconner avec le "Vanderer". On se couche a 22h30 et une(1) heure plus tard une paroi de la tente est venue nous donner un beau gros bec en plein dans 'face: j'te dis que ca reveille mal sale! Y mouillait abondamment avec des bonnes rafales de vent et la je dis a Nicole, si la tente depine on va en chanter une autre: ROLL OVER BEETHOVEN!
Hier on a traverse la Suisse sur la nationale (equivalence de la 117 par chez nous), embarque sur un train avec l'auto, mange un Big Mac en Autriche et couche dans un hotel en Allemagne.
Ce matin -direction FÜSSEN je croyais qu'on y arriverait jamais: plein de petites routes. Et puis le summum du voyage: LE CHATEAU DE NEUSCHWANSTEIN. De toute beaute! Une bonne marche pour y acceder: une demie-heure de pente prononcee, les mollets engourdis. Et on l'a redescendu a pied-Moman!
Et puis on reprend la route pour l'Autriche. Vers 19 heures arret pour un autre Big Mac (ca goute comme a Rouyn et partout dans le monde je crois). Maudit qui etait bon! On atterrit a Matrei dans un hotel: superbe chambre propre. On est a 50 km de la frontiere italienne et a 350 km de Venise. Nous partons demain matin pour la celebre ville.
Je tiens a vous dire ceci: Nicole et moi formons une crisse de bonne equipe en temps que pilote et co-pilote. Ici tu zigue-zague en premiere et deuxieme vitesse sans arret et on monte dans les montagnes et vire au 345 degres.
Et pis les fameux carrefours giratoires: ca c'est la job a Nicole car je n'ai jamais le temps de lire la direction a suivre. Comme disait Rolf: ce n'est pas le kilometrage qui compte mais bien le temps. Tu fais 150 km en 3-4 heures.
La campagne allemande est a couper le souffle. On entend les cloches des vaches partout: en France, en Suisse, en Allemagne et en Autriche. Nous avons ete accueilli chaleureusement tout partout -sauf a une place: au camping du lac de Panthier en France par une petite pimbeche de francaise.
En Suisse nous avons longe une vallee et les montagnes sont giguantesques, massives et belles comme sur une carte postale. Les nuages s'accrochent autour tellement qu'elles sont hautes.
Sur 14 jours, 2 jours de pluie. Aujourd'hui en haut dans les montagnes: 6 degres celsius, en bas: 15 degres.
La seule chose que nous n'avons pas fait dans notre itineraire: la vallee du Lötschental.
Et la on va terminer nos vacances sous le soleil italien au bord de la mer adriatique puis mediterraneenne.
Nous reprenons l'avion a Nice en France le 24 septembre prochain.
Ciao! Et que la "FORCE" demeure avec nous.

Aucun commentaire: